Comment soigner une arthrose du genou ?

L’arthrose est la maladie articulaire la plus répandue. Elle intervient à partir de 45 ans et se rencontre surtout après 65 ans. L’âge, mais aussi la surcharge pondérale favorisent son apparition. Divers traitements permettent de limiter les symptômes et l’évolution de l’arthrose du genou, appelée gonarthrose.

En quoi consiste une arthrose du genou ?

L’arthrose du genou ou gonarthrose est une maladie de l’articulation du genou due à une usure des cartilages. Cela se traduit par des douleurs, surtout à la marche, lors de la montée d’escaliers, ou tout mouvement du genou.

Ces douleurs peuvent s’accompagner d’un gonflement de l’articulation en période de crise. Il faut alors mettre l’articulation au repos avec le port d’une attelle au genou. Sans prise en charge, le cartilage continue à s’abimer et bouger l’articulation devient de plus en plus pénible.

Il est donc impératif de traiter l’arthrose du genou avec des médicaments et d’autres moyens ayant fait leurs preuves.

Le traitement médicamenteux de l’arthrose du genou

Le traitement médicamenteux de l’arthrose du genou vise à agir sur les symptômes. Il consiste à prescrire des antalgiques de type paracétamol ou des antalgiques plus puissants pour apaiser la douleur d’une part.

Et, d’autre part, il s’agit d’associer à ces antalgiques des anti-inflammatoires non stéroïdiens, comme la Piasclédine 300 mg. Pour lubrifier l’articulation, il peut de même être proposé de faire des injections d’acide hyaluronique. Ces traitements médicamenteux, aussi efficaces soient-ils, ne peuvent suffire.

Le traitement non médicamenteux de la gonarthrose

Pour combattre l’arthrose, à ne pas confondre avec l’ostéoporose, les médicaments fournissent une aide précieuse. Mais ils doivent s’accompagner d’autres traitements. Notamment des séances de kinésithérapie.

Ces dernières vont permettre de renforcer les quatre muscles du quadriceps, mais aussi d’éviter l’ankylose du genou. Il est en effet essentiel de tout faire pour garder une mobilité du genou. Cela passe aussi par une perte de poids si vous avez quelques kilos en trop. Le surpoids entraine en effet une pression accrue sur le genou et une aggravation de l’arthrose.

Enfin, les cures thermales, dont certaines spécialisées dans le traitement de l’arthrose, peuvent vous soulager.

Il est possible aujourd’hui de calmer la douleur de la gonarthrose et de ralentir son évolution. Dans le cas où les cartilages sont trop abimés, voire déchirés, et que l’articulation se bloque, une chirurgie peut être proposée. La prothèse du genou permet ainsi au patient de retrouver une bonne mobilité de l’articulation. Elle supprime 80 à 95 % des douleurs de l’arthrose.