Accueil / Vie quotidienne / 5 façons d’adopter une conduite éco-citoyenne

5 façons d’adopter une conduite éco-citoyenne

Rédigé par  |  0 Commentaires

La conduite éco-citoyenne, aussi appelée « éco-conduite », peut se définir comme la remise en cause de certaines habitudes au volant, visant à réduire l’impact de nos déplacements sur l’environnement.
Découvrez dans cet article 5 façons d’adopter une conduite à la fois plus respectueuse de l’environnement et plus économique !

Source : Getty Images

Source : Getty Images

1.    Anticiper les ralentissements

Le mode de freinage

utilisé est intrinsèquement lié à l’anticipation du trafic routier. Elle permet de réduire l’utilisation de la pédale de frein au profit du frein moteur, tout en réduisant la consommation de carburant. D’après l’Ademe, une conduite agressive en ville augmente jusqu’à 40% la consommation de carburant.

2.    Réduire la vitesse

Rouler moins vite permet de réduire les dépenses et l’impact de la voiture sur l’environnement. 10 km/h en moins sur l’autoroute permet d’économiser jusqu’à 5 litres de carburant, soit près de 12 kg de CO2 sur une distance de 500 km (données : Ademe).

3.    Arrêter le moteur à l’arrêt

Si vous vous arrêtez pour une durée supérieure à 10 secondes, coupez votre moteur. L’arrêt et le redémarrage du moteur consomme moins de carburant qu’un moteur qui tourne au ralenti pendant plus de 10 secondes.

4.    Entretenir le véhicule

Le bon entretien du véhicule est indispensable à l’adoption d’une conduite écologique. Portez une attention particulière à :

  •   L’entretien des pneus : ils entrainent une surconsommation de carburant lorsqu’ils ne sont pas suffisamment gonflés.
  •   L’entretien des amortisseurs : ils permettent au véhicule d’avoir une meilleure adhérence au sol et d’éviter les sollicitations mécaniques consommatrices de carburant.
  •   L’entretien des équipements : notamment le filtre à huile, le liquide de refroidissement des freins…

5.    Climatisation : avec modération

La climatisation augmente la consommation de carburant de 1 à 7% en fonction du climat, du type de véhicule et des usages. Toutefois, l’entretien du système de climatisation dans la voiture permet de réduire la température intérieure de l’habitacle. Il est important pour cela de penser à changer les filtres à air et à pollen, ainsi que de privilégier la climatisation automatique plutôt que manuelle.

Source : Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie)

Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *