La naturopathie, une médecine préventive

La naturopathie, une médecine préventive

La naturopathie est définie par le dictionnaire Larousse comme : « Ensemble de méthodes de soins faisant partie des médecines douces et visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels (hygiène de vie, diététique, massages, phytothérapie, etc.) ».

natropathieReconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), la naturopathie est une « médecine douce et non-conventionnelle ». Il s’agit avant tout d’une approche préventive qui consiste à préserver la santé tout en améliorant la qualité de vie du patient et à stimuler les mécanismes d’autoguérison. La naturopathie est aussi une discipline holistique dans la mesure où elle considère l’être humain dans sa globalité physique, émotionnelle, énergétique, mentale et spirituelle sans oublier ses interactions avec son environnement social et universel.

Médecine ancestrale et traditionnelle, les origines de la naturopathie remontent à la Grèce antique, ces principes fondateurs s’inspirent largement du « Corpus hippocratique » qui est à la base de la médecine occidentale depuis le Vème siècle. Elle est considérée par certains comme l’équivalent occidental de la médecine chinoise ou encore ayurvédique.

Vocation et principes fondateurs

principes fondateurs naturopathieL’objectif principal des naturopathes est la prévention des maladies et la préservation de la santé. Leur rôle est de  conseiller, suite à un bilan de santé et selon les besoins de leur patient, différentes solutions issues des médecines douces telles que la phytothérapie, l’homéopathie, l’ostéopathie, la réflexologie, le massage, l’aromathérapie, la sophrologie, les techniques de gestion du stress, les techniques de bilan de vitalité (morpho-physiologie, iridologie, pulsologie…) etc.

Pour mieux comprendre le champ d’intervention des naturopathes, voici quelques principes fondateurs de la naturopathie :

  • le corps humain possède ses propres ressources d’autoguérison,
  • l’objectif est de traiter les causes de la maladie et non d’éliminer les symptômes,
  • l’intervention du praticien doit aider le processus naturel de guérison,
  • la naturopathie vise à retrouver «forme et vitalité » en s’appuyant uniquement sur des moyens naturels,
  • par l’enseignement des règles de bien être, d’hygiène de vie et des conseils pour une alimentation saine et équilibrée, le naturopathe doit guider ses patients pour préserver leur santé de façon naturelle.

Le métier de naturopathe

Avant toute chose, sachez que la naturopathie n’est pas une discipline officiellement reconnue en France. Les naturopathes n’ont pas le droit de poser un diagnostic ni de prescrire des médicaments.

La plupart des naturopathes exercent dans un cadre libéral, en cabinet privé. Il leur est également possible de travailler dans des entreprises ou structures associatives comme des centres de remise en forme et de bien-être, SPA, thalassothérapie, cliniques ou encore dans des magasins de produits naturels et bios. Un naturopathe peut aussi devenir formateur dans une école de naturopathie.

Il existe aujourd’hui, en France, plusieurs regroupements professionnels qui visent à assurer l’harmonisation de la profession. Les plus connus sont la FENAHMAN (Fédération Française de Naturopathie) et l’OMNES (Organisation Médecine Naturelle Education Sanitaire). La FENAHMAN est la référence en matière d’enseignement de la naturopathie. Les écoles affiliées à la fédération respectent un Tronc commun d’enseignement de haut niveau. Quant à l’OMNES, il s’agit d’une association à vocation syndicale. Elle regroupe l’ensemble des praticiens naturopathes issus des écoles affiliées à la FENAHMAN et qui ont réussi l’examen du Tronc commun national.

Comment se former à la naturopathie ?

formation naturopathieIl existe de nombreuses écoles, centres de formation et des structures de formation à distance qui forment à la naturopathie. Mais comme vous pouvez vous en douter, tous les enseignements dispensés ne sont pas de qualité égale. Pour se donner les meilleures chances, il convient de bien choisir son établissement d’enseignement.

Comme nous l’avons évoqué plus haut, les écoles affiliées à la FENAHMAN proposent une formation de 1200 heures minimum et un programme conforme au  Tronc  commun. Etant donné que le métier de naturopathe n’est pas réglementé en France, suivre une formation dans un établissement agréé par la FENAHMAN peut constituer un gage de confiance. Quoi qu’il en soit, choisissez votre école en fonction de sa notoriété et de sa renommée. N’hésitez pas à rencontrer le ou la responsable de la formation pour vous faire une idée précise du programme proposé et du déroulement de la formation. Un cursus de formation complet peut durer de 2 à 3 ans, à plein temps ou à temps partiel.

Voici une liste des écoles et des formations en naturopathie proposée sur le blog Clés de Santé.