Tout savoir sur la décoloration naturelle des cheveux

Photo artistique d'une jeune femme couchée dans un bain de lait
unsplash.com

Sur un coup de tête, pour changer radicalement de style, pour faire une nouvelle coloration, pour retrouver ses reflets blonds d’enfant… Toutes les raisons sont bonnes pour vouloir se décolorer les cheveux. Utilisée par les professionnels de la coiffure et par les amateurs, cette pratique abîme néanmoins le cuir chevelu et, quand elle est mal réalisée, peut se transformer en désastre esthétique. Pour se décolorer les cheveux en limitant les dommages, le mieux est d’opter pour des solutions naturelles. Zoom sur la décoloration et les produits végétaux.

Comment fonctionne la décoloration ?

La décoloration consiste à éliminer les pigments présents dans les cheveux afin d’éclaircir considérablement leur couleur. Un agent oxydant ouvre le cheveu et retire les pigments, le rendant ainsi fin et quasiment translucides. Votre chevelure est donc ensuite prête pour une nouvelle coloration et l’effet sera d’autant plus brillant, aux reflets éclatants.

Avec des produits chimiques vendus en grande surface, la décoloration est particulièrement efficace sur les cheveux naturels. Sur les cheveux déjà colorés ou bien très foncés, on parle alors de décapage ou de démaquillage et le résultat n’est pas aussi radical.

La décoloration abîme toujours les cheveux, peu importe la façon dont vous procédez. Les cheveux deviennent souvent plus secs et cassants car la fibre capillaire est fragilisée. Pour éviter qu’ils ne s’abiment trop pendant l’opération, privilégiez les produits naturels, moins agressifs que ceux industriels.

 

Femme avec les cheveux courts et décolorés, assise sur un canapé
unsplash.com

 

Comment protéger les cheveux de la décoloration ?

Vous l’aurez compris, vous ne pouvez pas garantir zéro dégât. Néanmoins, vous pouvez essayer de limiter la casse en adoptant de bons réflexes cosmétiques. Pour commencer, la décoloration fonctionne mieux sur une base saine, ni trop sèche ni trop grasse.

Une préparation indispensable

Avant de vous décolorer les cheveux, prévoyez une cure d’environ trois semaines. Pendant ce temps, oubliez le lissage ou le bouclage quotidien qui abîme fortement les pointes. Le temps est aux soins capillaires. Utilisez des shampoings de préférence végétaux. Vous pouvez également nourrir vos cheveux avec un masque ou une crème nourrissante.

Après la douche, séchez-les correctement, en suivant la bonne technique. Procédez mèche par mèche, à l’aide d’une brosse, et dirigez le sèche-cheveux de haut en bas. Veillez à ce qu’il ne soit pas trop près de votre cuir chevelu.

Un dosage bien équilibré

Au moment de la décoloration, inutile d’utiliser plus de produit que vous n’en avez réellement besoin. Pour une fois, mieux vaut avoir la main morte sur le dosage. Sur les produits vendus en grande surface, vous trouverez des indications selon la nature de vos cheveux.

  • 20 pour les cheveux naturellement clairs ou déjà bien décolorés
  • 30 pour les cheveux châtains naturels ou pour ceux ayant encore des pigments après une première décoloration
  • 40 pour les cheveux naturellement foncés

Pour respecter le plus possible les fibres capillaires, il est préférable de faire quelques concessions et de renoncer à une décoloration radicale si votre couleur de cheveux ne s’y prête pas. Au-dessus du volume 20, le cuir chevelu est fortement agressé.

 

Gros plan sur une femme qui se fait une décoloration des cheveux
gettyimages.fr

 

La décoloration est-elle faite pour tous ?

Tous les types de cheveux ne réagissent pas de la même manière à la décoloration. Parfois, il faut se résigner et être réaliste. Malheureusement, n’espérez pas transformer vos cheveux noir corbeau en chevelure blond platine. La décoloration fonctionne mieux sur les pigments blonds, châtains et, parfois, roux.

Passer du foncé au clair n’est pas donné à tout le monde. Certaines personnes tentent tout de même l’expérience et sont déçues. En effet, les cheveux peuvent prendre une teinte terne, voire verdâtre. Il n’y a pas de recette miracle pour les changements extrêmes. Contentez-vous d’éclaircir vos cheveux de deux tons, cinq pour les blonds naturels.

Sachez aussi que la décoloration peut provoquer des réactions allergiques. L’épiderme étant en contact avec l’agent oxydant, il peut se trouver irrité, enflé ou infecté. Si vous êtes connue pour avoir des problèmes dermatologiques, mieux vaut demander conseil à votre médecin au préalable. Il est également conseillé de faire un test sur votre main ou sur votre poignet avant d’attaquer votre cuir chevelu. Sur une petite zone (environ 2 centimètres), étalez un peu de solution puis attendez quelques jours pour voir l’évolution.

 

 

Comment se décolorer les cheveux à la maison ?

Pour vous décolorer les cheveux, pas besoin de passer par la case coiffeur. Si vous vous en sentez capable, vous pouvez très bien le faire seul ou avec l’aide d’un proche, à la maison. Pour cela, il vous suffit d’avoir une serviette que vous ne craignez pas de tâcher et un pinceau de coiffeur.

Ne procédez pas à la décoloration d’un seul et même coup. Le mieux est de la réaliser en deux étapes. Commencez tout d’abord par les racines, en évitant de trop toucher le cuir chevelu. Lorsque cette première partie est finie et que vous avez rincé la solution, attaquez-vous aux pointes. Sachez qu’elles mettent plus de temps à se décolorer que les racines. Ne dépassez néanmoins pas plus d’une heure de pose.

Rincez immédiatement avec un shampoing et utilisez un masque nourrissant pour la nuit. Privilégiez les formules à base d’avocat, de miel ou de lait de karité. Pour les cheveux très clairs, n’oubliez pas le déjaunisseur, un produit bleu à la pose qui empêche la couleur de virer au jaune ou au vert.

Petite astuce : certains cheveux sont insensibles à la décoloration, surtout quand les pigments sont trop foncés. Pour faire un test, posez le produit sur une petite mèche de vos pointes. Attendez 5 minutes et, si aucun résultat n’est visible d’ici là, mieux vaut renoncer à la décoloration pour l’intégralité de votre chevelure.

 

Portrait d'une jeune femme aux cheveux blond platine et yeux bleus
unsplash.fr

 

Comment se décolorer les cheveux naturellement ?

Si les méthodes naturelles pour se décolorer les cheveux sont moins efficaces, elles sont toutefois beaucoup moins agressives et bien meilleure pour la santé. Les cheveux restent légèrement abîmés mais, avec une bonne routine beauté, ils regagnent vite en souplesse.

Disclaimer : il n’est pas possible de se décolorer radicalement les cheveux avec des solutions naturelles. Les produits végétaux permettent uniquement d’éclaircir votre ton et tous les cheveux ne réagissent pas de la même manière.

 

 

Les produits naturels en magasin

Avant de vous livrer nos recettes de grand-mère, faisons un tour des différents produits naturels qu’il existe sur le marché. Si vous souhaitez acheter des produits bio à base végétal, vérifiez bien leur composition et l’image éthique de la boutique. Certaines se proclament 100% naturelles alors que ce n’est pas réellement le cas.

En magasin ou en ligne, vous pourrez néanmoins trouver des shampoings éclaircissants naturels, des sprays blondissants bio ou des huiles essentielles. Ces produits peuvent faire leur effet sur les cheveux châtains à tendance blonde ou sur les cheveux blond foncé. En été, vous pouvez les utiliser comme complément des bienfaits du soleil.

Le soleil, l’eau et le sel

Pour blondir naturellement, rien de mieux que le soleil d’été et l’eau de la mer. Très salée, celle-ci agit comme un agent oxydant et ouvre légèrement le cheveu. Le pigment est exposé à la lumière et s’éclaircit rapidement.

Si vous ne partez pas en vacances à la plage, vous pouvez vous procurer un vaporisateur riche en eau et en sel, disponibles chez les grossistes coiffure. Vaporisez-vous les cheveux directement après la douche et laissez-les sécher au soleil dans votre jardin.

Le citron et la cannelle pour éclaircir les cheveux

Le citron est réputé pour ses vertus éclaircissantes. Utilisé pour le blanchiment des dents ou pour les gommages de la peau, ce fruit a une place toute particulière dans nos placards beauté et bien-être. Attention : pur, il est très agressif. Il est recommandé d’en utiliser avec parcimonie et toujours dilué avec un autre liquide.

Comme pour l’eau salée, vous pouvez vaporisez vos cheveux de jus de citron et vous exposez ensuite au soleil. Des vaporisateurs de jus de citron se trouvent dans les magasins de cosmétiques. L’avantage ? Vous pouvez recommencer le processus plusieurs fois dans la journée pour un effet plus rapide.

L’autre méthode est de verser un peu d’huile essentielle de citron dans votre masque et de le laisser reposer plusieurs heures. Sachez que la cannelle est tout aussi efficace. Essayez d’alterner les deux d’une semaine à l’autre !

 

Table avec verre de jus de citron, pot de miel et bol d'oranges
unsplash.com

 

Le masque au miel à l’eau déminéralisée

Une recette de grand-mère bien connue et qui a fait plusieurs adeptes : le masque au miel et à l’eau déminéralisée. Il s’agit d’une méthode fastidieuse mais efficace, qui se réalise en été et le weekend.

Mélangez quelques gouttes d’eau déminéralisée à du miel puis appliquez la solution sur vos cheveux, des racines aux pointes. Laissez reposer 8 à 12h, au soleil. Vous pouvez par exemple le faire lorsque vous passez un samedi à l’extérieur, avec vos amis.

N’oubliez pas de bien vous rincer les cheveux avant et après la pose du masque.

La vitamine C pour blondir

La vitamine C est présente dans de nombreux agrumes tels que l’orange, le citron ou encore le pamplemousse. Tous ces fruits ont donc des vertus éclaircissantes, avec une palme d’or pour le citron. Néanmoins, pour un résultat sur le long terme, il est préférable d’adopter une formule médicale avec des comprimés à écraser.

Écrasez 10 comprimés de vitamine C jusqu’à former une poudre. Mélangez-la à votre shampoing quotidien, de préférence végétal. Secouez bien le flacon afin d’obtenir un produit homogène. Utilisez-le ensuite normalement. Vous remarquerez des résultats après quelques utilisations.

 

Pot d'infusion à la camomille avec tasse blanche sur une table en bois
unsplash.com

 

La camomille pour des reflets dorés

En cosmétique, on utilise souvent la camomille romaine, cette jolie fleur aux nombreuses vertus. Vous pouvez l’adopter pour blondir vos cheveux ou leur apporter de simples reflets dorés.

Faites infuser quelques fleurs de camomille ou deux sachets de tisane à la camomille dans de l’eau bouillante. Laissez refroidir. Une fois bien froide, utilisez l’infusion pour rincer vos cheveux après le shampoing. Laissez ensuite sécher vos cheveux au soleil.

Le mélange vinaigre et eau

Le vinaigre, blanc ou de cidre, a une forte teneur en acide. Cela permet d’adoucir les pigments. Mélangez du vinaigre à de l’eau et appliquez cette solution sur vos cheveux mouillés. Enfermez-les ensuite dans un film plastique pendant 15 à 20 minutes. Attention, au-delà, vous risquerez de les abimer.

Après ce temps écoulé, rincez-vous simplement les cheveux au shampoing et évitez d’utiliser un après-shampoing. Le plus simple, le mieux.

La levure pour décolorer les cheveux colorés

Vous ne décolorerez pas entièrement vos cheveux colorés avec de la levure mais il s’agit d’une première étape douce avant une décoloration à volume 20. Vous pouvez également utiliser la levure pour éliminer un excès de couleur sur une teinture que vous jugez un peu trop foncée ou éclatante.

Versez deux sachets de levure dans de l’eau tiède puis massez votre cuir chevelu avec la solution. Mèche par mèche, de la racine à la pointe, imbibez bien vos cheveux puis enveloppez-les dans une serviette. Après 20 minutes, rincez abondamment sans shampoing.

 

La décoloration n’est pas idéale pour les cheveux. Avant d’en faire une, il faut bien comprendre ses méfaits sur la souplesse et la richesse des fibres capillaires. Il est déconseillé de multiplier les colorations et les décolorations ; vous abîmeriez à coup sûr votre chevelure en la rendant sèche et cassante. Néanmoins, si vous vous apprêtez à vous décolorer les cheveux, optez pour des méthodes douces avec des produits naturels. Vous parviendrez à éclaircir votre couleur d’un ou deux tons sans trop nuire à votre cuir chevelu.