Accueil / Vie quotidienne / Assurer son animal pour le protéger, c’est possible

Assurer son animal pour le protéger, c’est possible

Rédigé par  |  0 Commentaires

Protéger son animal est l’un des principaux rôles du maître. Mais devant les aléas de la vie et des traitements curatifs souvent très chers, 100 000 animaux de compagnie sont euthanasiés chaque année en France, soit plus de 300 par jour. C’est pour infléchir ce triste constat que des assurances animales ont vu le jour, dont le rôle est de permettre aux propriétaires d’animaux de compagnie d’accéder aux meilleurs soins vétérinaires à moindre coûts. On vous explique tout.

Qu’est-ce qu’une assurance pour animaux de compagnie ?

chat

Une assurance ou mutuelle pour animaux de compagnie est une complémentaire santé dédiée à nos compagnons poilus ou à plumes. En tant qu’assurance ou mutuelle, elle octroie le remboursement des frais vétérinaires à hauteur différente selon plusieurs formules, à l’instar des complémentaires santés humaines.

Pour aider les maîtres, ces assurances remboursent de 50 % à 100% des frais de santé que vous avancez chez le vétérinaire ou pour soigner votre animal. En effet, ce sont principalement les frais très important comme les accidents et les maladies graves qui condamnent les animaux : comptez 300€ pour une séance de chimiothérapie pour un grand chien, contre 65€ pour son euthanasie par exemple…

En remboursant d’une partie jusqu’à la totalité de ces frais de santé, l’assurance animale permet aux propriétaires de bénéficier de meilleures capacités de financement, leur permettant donc d’accéder à des soins plus onéreux de meilleure qualité et de sauver leur compagnon à quatre pattes sans crainte de ne pas en avoir les moyens.

Pour obtenir un remboursement après avoir souscrit une assurance, c’est très simple : comme pour vous, vous devez envoyer la feuille de soin de votre animal à l’organisme que vous avez choisi par mail ou par courrier. Ce dernier vous remboursera alors rapidement vos frais à hauteur de la formule que vous aurez contractée.

Par ailleurs, certaines compagnies d’assurance vont plus loin et vous proposent des protections supplémentaires pour le bien de votre animal : Responsabilité Civile, Garantie Décès, Assurance Mobilité, Option Parachute, etc.

Le remboursement des frais vétérinaires en détail

perroquet

Mais que remboursent exactement les assurances animales ? Nous ne pouvons pas répondre avec exactitude à cette question car selon l’organisme et la formule choisis, les frais pris en charge peuvent varier.

Certaines assurances prennent en charge le remboursement de tous les frais de santé de votre animal, de la prévention aux examens, en passant par les soins liés aux accidents et aux maladies. Pour y voir plus clair, voici une liste non-exhaustive de ce que remboursent ces assurances :

  • Les vaccins
  • Les antiparasitaires externes
  • Les vermifuges
  • La stérilisation
  • La castration
  • Les consultations de généraliste ou de spécialiste
  • Les consultations d’urgence
  • Les médicaments vétérinaires
  • La chirurgie
  • Les échographies
  • Les radios
  • Les scanners
  • Les IRM
  • Les analyses
  • L’hospitalisation
  • Les bilans de santé
  • Les dépistages

Cette large couverture permet d’aider les propriétaires à faire face aux aléas de la vie, des petites maladies aux plus malignes (allergies, otite, infection urinaire, dysplasie, etc.). Le coût de l’assurance est ainsi rapidement amorti par les dépenses courantes et en cas d’imprévu.

Informations pratiques sur les assurances animales

croquette_chiot

Voici quelques informations complémentaires à savoir sur les assurances animales.

Les conditions d’accès

Pour pouvoir être assuré, votre animal doit rentrer dans les conditions imposées par les différentes compagnies d’assurance. Ces conditions d’accès peuvent varier, mais de manière générale, seul l’âge de votre animal compte.  Par exemple, si vous souhaitez souscrire une assurance pour votre chien, ce dernier doit être âgé de 2 mois et 5 ans, voire 7 ans selon sa race.

Pour être assurés, les chats doivent ainsi être âgés de 2 mois et 8 ans ; de 3 mois à 2 ans pour un furet ; de 3 mois à 10 ans pour un perroquet et de 3 mois à 3 ans pour les lapins, les cobayes et les chinchillas.

Le coût

Le montant de votre cotisation à une assurance animal dépend de plusieurs facteurs : la formule choisie, l’espèce de votre animal, son âge et sa race. En effet, certaines races sont plus fragiles ou au contraire plus robustes que d’autres : le Border Collie est par exemple l’une des races de chiens les plus robustes, contrairement aux Bouledogues qui souffrent de nombreux problèmes de santé.

Pour obtenir le meilleur prix, n’hésitez pas à remplir plusieurs devis en ligne et à faire jouer la concurrence. Pensez également à analyser le rapport qualité/prix des différentes assurances, pour être sûr de faire le meilleur choix : une assurance pas chère mais qui ne couvre pas les besoins de votre animal serait parfaitement inutile.

Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *