Oreille qui siffle : 7 remèdes de grand-mère contre les acouphènes

Les sifflements dans l’oreille ou acouphènes sont épisodiques ou permanents. Selon les personnes, ils sont juste gênants ou handicapants. Les sifflements peuvent avoir une origine traumatique, provenir de stress ou trouver ses racines dans une mauvaise circulation sanguine. Vous cherchez des solutions naturelles pour soulager vos problèmes d’acouphènes ? Voici 7 remèdes de grand-mère à connaître absolument.

Les plantes

Les plantes font partie des remèdes naturels pour lutter contre les acouphènes.

Le ginkgo biloba

Il possède des effets bénéfiques au niveau cérébral. Cet antioxydant et anti-inflammatoire fluidifie le sang et améliore la circulation sanguine. Prenez 120 mg d’extrait standardisé de ginkgo biloba deux fois par jour. Les chances d’amélioration sont plus grandes si le traitement est démarré dans les trois mois qui suivent le début des sifflements dans l’oreille.

La petite pervenche

Elle aide à réparer une microcirculation abîmée. Comme le ginkgo biloba, elle améliore la circulation cérébrale. Faites une décoction de 15 à 20 g de feuilles dans 500 ml d’eau. Prenez 3 tasses par jour de ce breuvage.

Les huiles essentielles

Certaines huiles essentielles possèdent des propriétés anti-inflammatoires, antispasmodiques ou drainantes. Elles permettent d’améliorer la circulation sanguine au niveau de l’auriculaire.

  • L’Hélichryse italienne. Anti-inflammatoire et tonifiante, l’Hélichryse italienne ou l’immortelle apaise les sifflements dans l’oreille.
  • La lavande. Elle améliore la circulation sanguine, diminue la tension artérielle et fluidifie le sang. Elle est conseillée lorsque les acouphènes ont pour origine l’hypertension ou des problèmes de circulation sanguine.
  • Le patchouli. Anti-inflammatoire, le patchouli soulage les sifflements liés à une inflammation dans l’oreille interne. La combinaison avec l’huile essentielle de l’Hélichryse italienne le rend plus efficace.

Appliquez quelques gouttes d’huile essentielle de patchouli autour de l’oreille et sur le lobe. Massez légèrement la zone jusqu’à ressentir un soulagement.

Le tambour céleste

Cette méthode contre les sifflements dans l’oreille (http://www.stop-acouphenes.fr/presentation7.html) vient de Chine. Elle améliore la transmission des sons dans l’oreille interne.

Le tambour céleste consiste à boucher les oreilles avec la paume des mains, positionner les doigts à l’arrière du crâne, poser l’index sur le majeur et le faire glisser sur l’occiput d’un geste sec. Un bruit de « tambour » résonne dans votre tête. Il aide à stimuler la zone auriculaire. Vous devriez ressentir un soulagement rapide. Répétez ce mouvement environ 10 fois. N’oubliez pas d’inspirer et d’expirer régulièrement.

La bougie d’oreille

L’accumulation et la solidification du cérumen dans le conduit auditif peuvent provoquer des sifflements dans l’oreille. La bougie d’oreille peut en débarrasser. Cette technique est en provenance des tribus amérindiennes hopis. Voici comment procéder :  

  • poser la tête sur le côté sur une surface plane ;
  • introduire un bout de la bougie dans l’oreille ;
  • brûler l’autre bout.

La chaleur ramollit le bouchon de cérumen qui est aspiré à l’extérieur de l’oreille par un mécanisme de légère dépression à la base de la bougie. Cette méthode douce procure en plus une sensation de relaxation grâce à la chaleur de la bougie.

La musique

Vous souffrez de sifflements dans l’oreille. Vous avez tendance à rechercher du silence. Allongé dans le noir avec des protections pour oreilles, vous espérez vous débarrasser des sifflements désagréables. Mais ce monde sans bruit ne vous soulage pas. Au contraire, vous vous focalisez encore plus sur les acouphènes. En revanche, écouter de la musique ou des bruits apaisants comme ceux des vagues ou de la pluie permet de vous concentrer sur d’autres sons. Les acouphènes devraient diminuer d’ampleur.

L’alimentation

Un régime alimentaire riche en vitamines D (harengs, maquereaux, sardines, saumons, œufs, lait, huile de foie de morue) et A (carottes, épinards, pissenlit, potiron), et en calcium (fruits de mer, noisettes, amandes, yaourts) peut également améliorer le problème des acouphènes. En effet, ces éléments aident à la régénération des cellules et au renforcement des os qui se trouvent dans l’oreille interne.

Une alimentation riche en magnésium peut également être bénéfique aux personnes souffrant de sifflements dans l’oreille. Elle diminue l’anxiété à l’origine dans certains cas d’acouphène.

Hygiène de vie

Une vie saine avec un minimum de stress contribue à diminuer les sifflements dans l’oreille :

  • s’hydrater en buvant beaucoup d’eau ;
  • éviter l’alcool et le café ;
  • dormir suffisamment ;
  • se détendre avec de la musique ;
  • pratiquer une activité comme le yoga ou la méditation ;
  • faire du sport pour activer la circulation sanguine.

Connaissez-vous d’autres remèdes naturels contre les acouphènes ?