Accueil / santé / Médecines douces / Ce qu’il faut savoir sur la médecine chinoise

Ce qu’il faut savoir sur la médecine chinoise

Rédigé par  |  0 Commentaires

La médecine traditionnelle chinoise (MTC), vieille de plusieurs milliers d’années, est un système de santé holistique et énergétique. L’être humain est un tout et sa santé entretien des relations complexes entre le cœur, le corps, l’esprit mais aussi l’univers. L’objectif de la médecine chinoise est, avant tout, de préserver la santé et de prévenir les maladies, cependant, elle est aussi une médecine curative dans la mesure où elle peut apporter des solutions complémentaires à certains problèmes de santé chroniques et/ou ponctuels.

La médecine chinoise se repose sur l’équilibre énergétique du corps humain. Selon elle, les maladies sont le résultat de blocages ou de certains déséquilibres énergétiques. Dans cette vision, l’objectif principal du thérapeute est de rétablir l’harmonie en agissant sur les flux d’énergies.

LE QI, L’ENERGIE PRIMORDIALE

medecine traditionnelle chinoise

Le « Qi » (tchi), l’élément fondamental de la médecine chinoise, peut être exprimé par des concepts tels que l’énergie, le souffle de vie ou tout simplement la vie. Il s’agit d’une énergie primordiale qui dirige l’univers. Le « Qi » circule dans tout le corps par le biais d’un réseau nommé « méridiens ». Chez tous les êtres vivants, cette énergie soutient l’ensemble des fonctions du corps et de l’esprit. Selon la médecine chinoise, une personne est en bonne santé lorsque l’énergie circule bien dans son corps, le long des canaux méridiens.

LE YIN ET LE YANG, DEUX PRINCIPALES FORCES DE L’UNIVERS

yin et yangLe symbole du Yin et du Yang est la parfaite expression de l’harmonie dans l’univers. Il s’agit de deux forces à la fois opposées et complémentaires comme les deux parties d’un tout qui s’interpénètrent. En dépit d’une apparente dualité ces deux énergies symbolisent l’unité. Dans l’univers rien ne peut exister sans son opposé, si le froid n’existait pas on ne saurait pas ce que signifie la chaleur, mais en définitive il s’agit de deux aspects d’une même réalité. Le Yin désigne les forces de type passif, alors que le Yang est attribué aux forces actives, si l’un décroît, l’autre croît. Quand on est en bonne santé, le Yin et le Yang sont dans une relation d’harmonie, mais si l’un faiblit, l’autre se renforce et ainsi les symptômes qui lui sont propres se manifestent.

PRATIQUE DE LA MEDECINE CHINOISE

points d'acupunctureIl existe quatre disciplines thérapeutiques fondamentales pour pratiquer la médecine chinoise. Un bilan complet est nécessaire afin d’identifier les causes de vos symptômes. Suite à ce bilan, le praticien posera son diagnostic et vous préconisera une ou plusieurs solutions de la médecine chinoise pour préserver ou restaurer votre santé :

la pharmacopée chinoise : il s’agit d’une médecine, préventive et curative, basée sur l’utilisation de plantes médicinales.
l’acupuncture : cette technique ancestrale consiste à régulariser le « Qi » au moyen d’implantation d’aiguilles sur des points précis situés le long des méridiens. Les points d’acupuncture peuvent également être stimulés par la technique de moxibustion, le praticien brûle un cône ou un bâtonnet et fait pénétrer la chaleur dégagée sur un point d’acupuncture.
le massage Tui Na : ces deux mots signifient respectivement « pousser » (Tui) et « saisir » (Na), ce massage a pour but de débloquer l’énergie et de stimuler l’organisme en agissant sur les points d’acupuncture.
la diététique : dans la médecine chinoise l’alimentation est primordiale pour entretenir la santé et prévenir les maladies. Le « Qi », le « Yin » et le « Yang » constituent le principe de base du choix des aliments et de la façon de se nourrir.
les exercices énergétiques (Le Qi Gong – Le Tai-Chi) : le « Qui Gong », une sorte de gymnastique douce, est une pratique consacrée à la maîtrise et à la mobilisation de l’énergie vitale (Qi). Le « Tai-Chi », issu des arts martiaux, consiste à exécuter des mouvements lents avec une grande précision, comme toute discipline qui relève de la médecine chinoise, le « Tai-Chi » vise à préserver une bonne santé physique, mentale et spirituelle.

Pour ce qui concerne l’enseignement de la médecine traditionnelle chinoise, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de la FNMTC – Fédération Nationale de Médecine Traditionnelle Chinoise –.