Comment calculer mon IMC ?

Vue sur les pieds d'une personne en train de se peser sur une balance
Source : Unsplash

L’IMC, c’est une notion qui revient souvent lorsqu’il est question de régime – ou de la santé de manière générale – sans que l’on sache forcément dire de quoi il s’agit précisément… Nous vous expliquons rapidement et simplement ce qu’est l’IMC et comment le calculer !

IMC : Définition

Première question et pas des moindres : que veut dire IMC ? Il s’agit tout simplement de l’Indice de Masse Corporelle, ou, en d’autres termes, d’un indice santé permettant de déterminer la corpulence d’une personne.

Grâce à un rapport entre le poids et la taille, il est possible de savoir si un individu est maigre, d’un poids normal ou en surpoids.

L’IMC sert donc à calculer son poids idéal par rapport à sa taille : en effet, peser 80 kg ne signifie pas la même chose quand on mesure 1m80 ou 1m50 !

Quelle est la formule pour calculer l’IMC ?

Pour le calcul de l’IMC, la formule suivante est utilisée : le poids est divisé par le carré de la taille, avec le poids exprimé en kilogrammes et la taille en mètres. La valeur que l’on obtient s’exprime donc en kg/m2.

En divisant son poids par le carré de sa taille, on obtient un indice nous informant de l’état de notre corpulence. Le calcul de l’IMC d’une femme se fait de la même manière que le calcul de l’IMC d’un homme : le sexe n’est pas à prendre en compte, cela n’influera pas sur le résultat final.

Par exemple, une femme et un homme mesurant 1m70 et pesant 65kg auront tous deux un IMC de 22,49 kg/m2, ce qui correspond à une corpulence normale. S’ils ne faisaient que 53kg, ils seraient “maigres”, tandis qu’à 73 kg ils seraient “en surpoids”.

Vous pouvez calculer facilement votre IMC grâce à notre outil en ligne (la taille doit être indiquée en centimètres) :

Calcul de votre IMC

Calculer votre imc avec cette calculette.
Voici comment interpréter l'indice que vous obtiendrez.

moins de 16,5

Dénutrition

16,5 à 18,5

Maigreur

18,5 à 25

Corpulence normale

25 à 30

Surpoids

30 à 35

Obésité modérée

35 à 40

Obésité sévère

plus de 40

Obésité morbide ou passive

cm

Votre taille en centimètre

kg

Votre poids en kilogramme

Que dit l’OMS concernant l’IMC ?

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) utilise l’IMC afin de définir entre quels seuils se situe le poids idéal pour un individu. Si votre IMC est entre 18,5 et 25, alors tout va bien très bien pour vous !

Au-delà de cette zone, on parle de surpoids. À partir d’un IMC de 30, il même question d’obésité.

Au contraire, un individu dont l’IMC est inférieur à 18,5 sera considéré comme maigre. Tandis qu’il s’agira de dénutrition à partir d’un IMC plus bas que 16,5 !

L’IMC ne doit pas être considéré comme un critère de beauté : si l’OMS l’utilise, ce n’est bien entendu pas pour des raisons esthétiques, mais bel et bien relatives à la santé. Une personne maigre ou en surpoids pourra en effet rencontrer de nombreux problèmes de santé directement liés à son poids. Et lorsqu’un individu présente un état de dénutrition ou de forte obésité, sa santé est alors considérée comme véritablement en danger !

Maman enceinte et son enfant en bas âge en train de s'élancer l'un vers l'autre
Source : GettyImages

Quelles sont les personnes concernées par le calcul de l’IMC ?

Attention toutefois, bien que l’IMC ne tienne pas compte du sexe, l’âge est en revanche bien à considérer. Les enfants ou les personnes âgées n’auront pas les mêmes caractéristiques physiques que le reste de la population; on évite donc d’utiliser l’IMC dans leur cas puisque cela n’aurait pas réellement de sens. L’IMC est ainsi utilisé pour des personnes âgées de 18 à 65 ans.

Les femmes enceintes aussi ne doivent pas en tenir compte. Lors d’une grossesse, il est bien normal que le corps gagne en corpulence, l’IMC se révèlerait donc peu pertinent dans ce cas.

Enfin, dernière catégorie de personnes non concernées par le calcul de l’IMC : les sportifs de haut niveau. Les muscles pèsent en effet plus lourd que la graisse, ainsi, un grand sportif aura généralement un IMC élevé… sans pour autant être obèse ou en surpoids !

L’IMC en France

Selon une étude de l’INSEE parue en 2007, la quantité de personnes – hommes ou femmes – en sous-poids a diminué… En revanche, le poids moyen a augmenté et le nombre d’individus obèses également !

Il faut savoir qu’en France, le poids et la taille moyenne pour une femme sont de : 63kg et 1m63.

Chez un homme il s’agit de : 77kg et 1m75.

La taille et le poids des Français ont considérablement augmenté au cours des dernières décennies : en 1981 par exemple, une femme pesait 59 kg en moyenne, pour 1m61 ; là où un homme faisait 72kg pour 1m72. Mais le rapport entre poids et taille n’a pas pour autant évolué de manière parfaitement proportionnelle puisque on observe aussi une augmentation de l’IMC moyen.

Cette étude pointe également de fortes disparités liées à des caractéristiques socioprofessionnelles ou démographiques. Ainsi, plus l’on a de diplômes et l’on vit dans une grande ville, moins l’on a de risques d’être en surpoids, en comparaison d’une personne peu diplômée vivant à la campagne.

Autre observation : le nombre de personnes déclarant suivre un régime a lui aussi augmenté au cours des trente dernières années. Preuve que cette augmentation du poids moyen s’accompagne aussi d’une prise de conscience des problèmes liés au surpoids !

Bonhomme en pain d'épices avec ruban mesure autour du ventre
Source : GettyImages

Si votre IMC est trop haut ou trop faible, le mieux est d’en parler à votre médecin. Celui-ci saura vous prodiguer des conseils pertinents et personnalisés. Il ne faut jamais se lancer dans un régime au hasard, sans que cela ne soit véritablement nécessaire ! Si vous souhaitez seulement vous débarrasser d’un peu de graisse abdominale, quelques exercices ciblés peuvent suffire : nous vous conseillons notre dossier à ce sujet.