Comment s’habiller avec une jupe crayon ?

Vous connaissez la jupe crayon ? Elle symbolise la féminité par excellence ! Popularisée par les starlettes des années 50, elle est même l’élément central de la collection 1954 de Christian Dior. Le couturier franchit un cap en s’affranchissant des volants et autres frou-frou et fanfreluches qui entravaient les mouvements des femmes. La jupe crayon, dans sa simplicité, révèle la silhouette féminine et la met en valeur, ce qui ne se faisait pas jusqu’alors. La jupe crayon devient vite un atout séduction et les égéries hitchcockiennes s’en emparent dans les années 60. Il suffit de se souvenir des yeux de biche et de la démarche chaloupée d’Audrey Hepburn dans sa jupe crayon moulante pour être convaincu de son potentiel glamour. Un temps abandonnée au profit de la mini-jupe, elle est bien vite revenue dans nos dressings. Jugée un moment trop classique, presque trop élégante, elle a depuis été désacralisée par les fashionistas branchées et novatrices, ce qui permet de la porter avec tout, ou presque. Comment s’habiller avec une jupe crayon ? On vous propose nos différentes versions, que vous pourrez facilement adapter pour trouver votre propre style. Mais gare au fashion-faux-pas ! Pour les éviter, on vous dit que faire, ou ne pas faire.

Le secret de la jupe crayon

La jupe crayon, c’est la base. Indispensable dans toute garde-robe féminine, de la plus classique à la plus branchée. Tout le secret de cette jupe est dans la coupe. En principe, la jupe crayon est moulante et étroite au niveau des genoux, ce qui a pour effet d’allonger les jambes et d’affiner la silhouette en la soulignant. La taille est haute et ajustée pour mettre les hanches en valeur. Le résultat est que le port de la jupe crayon oblige à une certaine élégance. Car à cause ou plutôt grâce à cette coupe, la démarche est plus soignée, car il n’est pas question de faire de grandes enjambées. On peut presque dire qu’avec la jupe crayon, le style, c’est automatique !

La jupe crayon adopte le style streetwear

Casser les codes permet souvent d’innover et les modeuses l’ont bien compris. C’est pourquoi la jupe crayon a fini par s’affranchir de son éternelle paire d’escarpins et se porte maintenant sans complexe avec des chaussures plates, sandales, ballerines et même avec des baskets.

Pour une tenue estivale décontractée, la jupe crayon se combine par exemple à un petit t-shirt cintré à manches courtes avec aux pieds des baskets basses en toile. On ajoute une chemise légère ouverte, enfilée par-dessus le t-shirt, un grand sac de plage et en avant ! Et si on remplace le t-shirt sage par un croc-top, on ajoute une petite note de sensualité faussement ingénue.

En hiver, elle est parfaite avec des bottes et un gros pull en laine. Mais elle s’adapte à tous les styles, en voici quelques exemples :

  • Look bohème : adoptez les bottes cavalières et le poncho, accessoirisez avec un chapeau ;
  • Look rock : enfilez des rangers et un perfecto en cuir pour affirmer votre style ;
  • Look classique : choisissez des bottes à talons hauts et un manteau ¾ pour allonger la silhouette.

La jupe crayon : parfaite pour le look working-girl

Remettez vos escarpins, et voilà votre jupe crayon en version sage pour aller au bureau. Associez-la avec un chemisier cintré immaculé et une veste blazer bien coupée. Si vous voulez pousser le look jusqu’au bout, n’oubliez pas les ongles vernis, le chignon haut et les petites lunettes sur le bout du nez ! 

Par contre, vous pouvez aussi jouer sur les contrastes de couleur pour un effet plus décalé. Par exemple, en associant votre jupe crayon à des accessoires de couleur vive. Attention à ne pas tomber dans l’excès en mettant trop de couleurs différentes. Une seule suffit, voire deux si elles sont assorties. Voici quelques idées d’accessoires à coloriser :

  • Pince à cheveux, chouchou, serre-tête, selon votre coiffure ;
  • Bijoux : boucles d’oreilles, bracelet, collier, bagues ;
  • Foulard ;
  • Ceinture ;
  • Sac à main ;
  • Les escarpins aussi peuvent être en couleur.

Vous pouvez également opter pour un haut moins classique que le chemisier blanc. Ce peut être un chemisier fluide à motif pour un look un peu plus actuel, ou un jeu de dentelle et de transparence harmonieux pour une touche sexy à la Adriana Lima.

La jupe crayon s’invite à vos soirées

Vous vous souvenez de votre dernière robe de soirée ? Oui, celle dans laquelle vous étiez super mal à l’aise, et avec laquelle vous avez eu froid toute la soirée car vous n’aviez aucun manteau assorti ! D’ailleurs elle croupit au fond de votre armoire car vous ne l’avez jamais remise. Mais comme elle vous a coûté un œil, vous ne voulez pas vous en débarrasser. Rassurez-vous, nous sommes nombreuses à en avoir au moins une comme ça !

La solution est pourtant sous vos yeux tous les matins quand vous ouvrez votre garde-robe ! Jupe crayon à la rescousse ! Alors non, pas celle que vous enfilez pour aller au bureau, et encore moins si ce cocktail est organisé par votre boîte ! Parce que dans toute soirée une note de glamour s’impose, choisissez plutôt une jupe crayon en latex, en vinyle ou en cuir. Ne la choisissez pas trop courte car ces matières ont tendance à faire remonter la jupe lorsque vous marchez. Associez-la avec un haut très classe en dentelle ou en guipure et dans un tissu chic comme la soie ou l’organza. Par-dessus votre tenue, enfilez tout simplement un manteau passe-partout ou une veste trois-quarts que vous possédez déjà et le tour est joué. Et il est bien évident que dans ce cas-là, les escarpins sont obligatoires.

Petits conseils avant d’adopter une jupe crayon

Si vous ne possédez pas encore de jupe crayon, ça ne va pas tarder, et si vous l’avez déjà adoptée, nous vous offrons cette petite séance de révision des dress-codes de la jupe crayon. Car même si elle va avec tout, il y a quand même des trucs à éviter, on est d’accord.

  1. La jupe crayon vous va forcément, puisqu’elle s’adapte à toutes les morphologies et à tous les styles. Il suffit d’en essayer plusieurs modèles pour trouver le sien. Une vendeuse compétente devrait pouvoir vous conseiller sur la longueur, la couleur et la matière de façon à ce que vous trouviez votre coupe idéale de jupe crayon. Elle peut être plus ou moins longue, selon votre taille ; elle peut être en denim ou en toile colorée l’été, ou bien en laine bouillie ou en tweed épais pour l’hiver.
  2. Osez le décalage. C’est là que la jupe crayon s’exprime le mieux. Elle se décline maintenant en de nombreux coloris et matières, et elle permet toutes les fantaisies. Alors n’ayez pas peur de l’associer avec des paillettes ou du fluo, c’est même très tendance. Bon, n’en faites pas trop tout de même, car trop de couleurs tueraient le côté glamour de la jupe crayon. Mais si vous aimez l’excentricité, pourquoi pas ?
  3. Trouvez le juste équilibre entre les motifs et les couleurs. Un haut à motif avec une jupe crayon unie, ou alors l’inverse avec une jupe à motifs et un haut uni, d’une couleur assortie au motif. En fait, ce conseil est universel, quelle que soit la tenue que vous choisissez de porter. Bref, le motif, c’est soit en haut, soit en bas, mais jamais les deux. De la même façon, le vêtement moulant en bas invite à un peu de fluidité en haut. Le moulant de la tête au pied peut donner un aspect un peu rigide à la silhouette.
  4. Attention à ne pas tomber dans l’excès de sexy. Si vous optez pour la jupe crayon courte, par exemple, évitez le haut trop « suggestif » ou trop moulant, ou couvrez-le d’une chemise fluide qui jouerait sur la transparence. Il vaut toujours mieux suggérer que montrer. Trop de glamour tue le glamour.

En fin de compte, on s’aperçoit que la jupe crayon est maintenant le symbole de la jupe, au même titre que le jean est depuis longtemps le symbole du pantalon. Là où vit un homme, il y a un jean, et là où vit une femme, il y a une jupe crayon. En effet, la jupe crayon est devenue un vêtement totalement basique qui se décline en des milliers de modèles, et c’est dans le détail que se fait la différence. Elle a traversé le temps et a su plaire à plusieurs générations de femmes, et elle a sa place dans la plupart des garde-robes féminines. On la trouve aujourd’hui dans de nombreuses étoffes, de la plus chaude à la plus légère, de la plus classique à la plus branchée. Sobre et unie au bureau, elle adopte les motifs fleuris, les pois ou les rayures à la ville. Elle se pare de paillettes ou de tissu lamé en soirée. Plus longue en hiver, plus courte en été, elle se porte en toute saison et en toute circonstance. La jupe crayon est un vêtement tout terrain, en quelque sorte. Et c’est cette adaptabilité qui rend un vêtement mythique et incontournable.