Atout femme

3 questions de nos lectrices sur l’allaitement maternel

L’allaitement maternel est un sujet de la plus haute importance lorsqu’on est maman. Face à l’ampleur des questions que nous recevons chaque jour à la rédaction, nous avons décidé de répondre à vos interrogations. Pour cela, nous avons trouvé conseils auprès de la fondation pour l’enfance, Fondation  Mustela.

3 questions de nos lectrices sur l’allaitement maternel !

Sophie : Existe-t-il une règle concernant la fréquence et la durée des tétées ?

Non, il n’existe aucune règle. Chaque enfant étant différent, les besoins nutritionnels ne sont pas les mêmes pour tous. Le nombre et la durée des tétées varient même d’un jour à l’autre chez certains nourrissons. Sachez toutefois que plus vous allaitez, plus vous produirez de lait.

Notre conseil : suivez le rythme de votre bébé. Allaitez-le lorsqu’il le demande et aussi longtemps qu’il en a besoin. Pendant les premières semaines d’allaitement, 8 à 12 tétées par jour n’ont rien d’exceptionnel. Allaiter à la demande permet également de prévenir les tensions ou les douleurs aux seins.

Irène : Doit-on introduire des biberons en complément ?

Certains parents trouvant que leurs bébés dorment mal, sont généralement tentés d’introduire des biberons de laits maternisés, pensant que ces troubles sont liés à une mauvaise alimentation. Beaucoup de femmes ont peur que leur lait ne puisse pas nourrir suffisamment leur enfant. Mais les troubles du sommeil de bébé ont bien d’autres causes.
Sauf avis contraire du médecin et cas particulier, il est généralement  déconseillé de mélanger l’allaitement au sein et le biberon. Cela peut vite entraîner un sevrage trop précoce.

Sauf avis contraire de votre médecin, il est déconseillé de mélanger l’allaitement au sein et le biberon.

Notre conseil : Donnez à votre bébé uniquement du lait maternel si le pédiatre juge cela suffisant. Il est inutile de lui donner des biberons si votre lait convient.

Audrey : Comment éviter les crevasses lorsqu’on allaite ?

La prévention pour l’allaitement passe aussi par la prévention des crevasses ! Il faut savoir que la plupart du temps les crevasses ne sont pas dues à la fréquence trop soutenue des tétées. Il s’agit en général de frottements anormaux de la bouche de bébé sur le mamelon. Bien positionner son nourrisson pour la tétée permet de prévenir les risques de crevasses.

Notre conseil : pour que votre bébé soit bien positionné il faut :
– que son visage soit face au sein,
– que son oreille, sa hanche et son épaule soient dans le même axe
– que son nez soit dégagé.