Quels sont les aliments interdits pour le cholestérol ?

Le verdict est tombé : votre médecin vous a chaudement recommandé d’adopter une alimentation plus équilibrée pour augmenter le taux de « bon cholestérol » au détriment du « mauvais » et ainsi éviter de graves soucis de santé. Mais quels sont les aliments à privilégier ?

Les aliments qui font monter le « bon cholestérol »

Avoir du cholestérol ne signifie pas se mettre à manger exclusivement des fruits crus et des légumes vapeur.

Il vous est ainsi tout à fait possible de vous régaler d’une part de cake au jambon et au chèvre, un de vos péchés mignons. Mais à condition de n’en prendre de le cuisiner vous-même, ce qui vous permettra de réduire mais aussi d’améliorer l’apport en matières grasses de votre plat. Choisissez en outre un accompagnement qui favorise le taux de bon cholestérol.

Pour que votre prochain bilan lipidique vous vaille les louanges de votre médecin, voici les aliments dont il est sage de limiter la consommation.

Les acides gras saturés. Où se trouvent-ils ? Dans la majorité des viandes, des produits laitiers à base de lait entier, des plats cuisinés, des pizzas, des biscuits apéritifs ou encore des gâteaux industriels. Lisez attentivement les étiquettes et fuyez-les, car ces acides gras saturés font irrémédiablement augmenter le taux de mauvais cholestérol.

Les céréales raffinées. Privilégiez dans votre alimentation le pain complet et les céréales non raffinées, et limitez l’apport de pain blanc et de céréales raffinées.

Le sucre. Car les sucres en excès se transforment en graisses pour être stockés par l’organisme… Il faut donc réduire la consommation de sucre raffiné. Préférez le sucre complet ou le miel si réellement vous ne pouvez pas vous en passer dans votre infusion.

Les boissons alcoolisées. L’alcool provient de la fermentation du sucre, et le sucre, comme nous venons de le voir, devient graisse dans l’organisme.

Le cholestérol peut-il être bon ?

L’hypolipémie (excès de cholestérol dans le sang) peut mener à des maladies graves, mais la carence en cholestérol est elle aussi nocive pour votre santé. Il est en effet indispensable que votre sang contienne du « bon cholestérol », tout en veillant à ne pas augmenter le « mauvais cholestérol » :

  • Le « mauvais cholestérol » ou LDL (lipoprotéines de basse densité) emporte le cholestérol du foie vers les tissus. Mais les HDL en excès forment des athéromes, des amas graisseux qui provoquent des AVC.
  • Le « bon cholestérol » ou HDL (lipoprotéines de haute densité) transporte le cholestérol en excès jusqu’au foie pour l’éliminer et nettoyer les artères des athéromes.

Il est donc important de ne pas supprimer entièrement les matières grasses de votre alimentation, car cela serait également néfaste. Des équivalents existent, comme par exemple utiliser des matières grasses végétales plutôt qu’animales.