Accueil / Fashion / La microkinésithérapie

La microkinésithérapie

Rédigé par  |  0 Commentaires

La microkinésithérapie est une méthode de plus en plus répandue, car elle ne ressemble pas du tout à la kinésithérapie ordinaire. En effet, celle-ci ne fait pas craquer les membres, elle agit grâce à une technique micropalpatoire.

La technique micropalpatoire qui est pratiquée dans la microkinésithérapie est une technique qui consiste à découvrir et à éliminer les traces laissées par les agressions contre les défenses de l’organisme.

Son action consiste à effectuer manuellement des actes stimulant les mécanismes d’auto correction afin d’éviter la dégradation des tissus et d’ en rétablir leur fonctions. Les mains du praticien mobilisent et stimulent les différents tissus en fonction du type d’agression.
La durée d’une séance est en moyenne de 30 à 45 minutes.
La personne s’allonge sur la table de consultation en restant habillée. Les rythmes vitaux sont plus faciles à percevoir à travers un vêtement léger. Le thérapeute n’est pas « distrait » par d’autres perceptions et la personne se sent plus à l’aise.
La première partie du travail est une recherche micropalpatoire permettant de retrouver l’étiologie responsable du désordre observé, trouver les cicatrices pathogènes.
La seconde partie consiste à rechercher les symptômes qui en découlent.Le microthérapeute garde dans une main la cause et recherche avec l’autre main la conséquence: il parcourt la ligne médiane du corps à la recherche de l’étage affecté. Une fois l’étage défini, il recherche, par une palpation transversale de cet étage, le tissu atteint qui permet de retrouver le symptôme et sa localisation dans le corps qui se manifeste par une restriction entre le tissu atteint dans l’étage et l’organe affecté.
A ce moment-là, il est possible de donner approximativement la date à laquelle l’événement s’est installé en sollicitant palpatoirement une réponse de l’organe à une date définie par le thérapeute. L’organisme du patient réagit à cette date et la restriction est perçue comme amplifiée par les mains du thérapeute.
Avec la microkynésithérapie par contre, une fois la première séance terminée, il est important de faire un suivi dans les semaines qui suivent car certaines cicatrices ne se traitent pas en une seule fois. Mais le maximum de séances à effectuer est 3 , car au-delà, cela signifie qu’il ne peut soigner le problème…
Moi sincèrement j’ai essayé la microkynésithérapie et vraiment j’adore car on se sent très légère et surtout soulagée de ne plus sentir la douleur à la fin de la séance…

Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *