Comment dresser une table ?

Recevoir est un art et savoir comment dresser une table est le prélude indispensable à toute réception digne de ce nom. Vous souhaitez gâter vos invités, mettre les petits plats dans les grands et leur montrer que leur venue vous tient à cœur. Car quoi de mieux qu’une jolie table bien dressée et décorée pour honorer ses convives et les mettre en appétit ? Et même si vous êtes une adepte des soirées mondaines, quelques règles du savoir-vivre à la française vous ont peut-être échappé. Nous vous proposons donc un petit rappel des convenances qui constituent le protocole de nos grands dîners français si réputés à travers le monde. La lecture de notre article vous permettra de placer nappe, serviettes, assiettes, couverts et verres sans fausse note.

Nappe ou set ? l’un ou l’autre, jamais les 2

Les sets de table sont réservés aux repas plus ordinaires. Pour une grande réception, optez plutôt pour une jolie nappe en tissu. Protégez d’abord votre table des tâches et de la chaleur avec un bulgomme ou un molleton. Les couverts feront moins de bruit, et la nappe ne glissera pas. Le bulgomme se pose côté alvéolé contre la table et côté lisse au-dessus. Posez ensuite votre nappe, sans aucun pli. Si vous avez choisi de protéger votre table avec un molleton, vous pouvez même repasser votre nappe directement sur la table. Veillez à ce que le tombé de la nappe soit bien égal sur tout le tour de la table. La longueur idéale est de 30 cm. Si vous préférez une nappe très tombante, celle-ci doit s’arrêter 5 ou 6 cm avant le sol, et ne surtout pas traîner à terre. Enfin, si la nappe est à motif, la vaisselle doit être unie, et inversement. Notez cependant que la nappe à motif est réservée aux repas moins formels. Pour un grand dîner ou un banquet, la nappe doit toujours être unie.

Les serviettes

Placez les serviettes au centre ou à gauche de l’assiette, pliées en trois ou quatre. Elles sont obligatoirement en tissu, et assorties à la nappe.

Les assiettes

Disposez d’abord une assiette de présentation, en laissant environ 40 cm entre chaque convive. Ajoutez ensuite une ou deux assiettes. Enfin, attendez le dessert pour ôter l’assiette de présentation.

Les couverts

Les couverts dépendent bien entendu du menu. Il ne doit jamais y avoir plus de trois couverts de chaque côté de l’assiette. Ils se placent dans l’ordre d’utilisation, de l’extérieur vers l’assiette, partie bombée en l’air et dents de fourchette contre la nappe.

Les fourchettes

À gauche de l’assiette viennent les fourchettes, dans cet ordre :

  • Contre l’assiette, en première position vient la fourchette à viande ;
  • Puis la fourchette à poisson ;
  • Enfin, la fourchette à entrée.

Les couteaux

Les couteaux sont disposés à droite de l’assiette, lame vers celle-ci, et dans cet ordre, de gauche à droite :

  • Le couteau à viande vient en premier, contre l’assiette ;
  • Puis le couteau à poisson ;
  • Et le couteau à entrée.

Le couteau à fromage se place au-dessus de l’assiette. Le manche est tourné vers la droite car le couteau à fromage se tient de la main droite.

Le porte-couteau signifie que les couverts ne seront pas changés entre chaque plat. Il s’emploie donc lors d’un repas convivial, mais absolument pas dans le cas d’un dîner formel, sauf si les convives restent pour deux repas consécutifs. La présence des portes-couteaux, dans ce cas, signifie également que la nappe ne sera pas changée entre les deux repas.

Les cuillères 

Lors d’un repas convivial ou peu formel :

  • La cuillère à soupe française est de la même longueur que la fourchette et se place à droite de l’assiette, à la suite des couteaux ;
  • À part pour servir un coulis ou une crème, on ne met pas de petite cuillère sur une table dressée à la française, mais une fourchette à dessert, qui se place « tête-bêche » avec le couteau à fromage, manche vers la gauche, pour être prise de la main gauche.
  • Quant à la cuillère à dessert, elle se place également au-dessus de l’assiette, manche vers la droite, pour être tenue de la main droite.

Lors d’un repas plus “officiel”, les couverts à dessert et le dessert sont apportés en même temps.

Les verres

Les verres forment une ligne parallèle au-dessus de l’assiette ou en une ligne diagonale.

Ils se placent du plus grand à gauche au plus petit à droite, dans cet ordre :

  • verre à eau ;
  • verre à vin blanc ; 
  • verre à vin rouge ;
  • La coupe vient un peu en retrait, et à droite du verre à eau.

Le vin, le pain et le fromage 

La bouteille de vin se place toujours devant le maître des lieux. Si le vin est présenté dans une carafe à décanter, la bouteille vide doit être en vue, proche de la table, afin que les invités puissent savoir ce qu’ils boivent.

La présence d’une carafe à eau est obligatoire dans le dressage à la française. Le pain se place dans une corbeille collective, ou de façon individuelle, dans chaque assiette.

Le sel et le poivre sont indissociables et si la table est longue, une salière et un poivrier doivent être disposés à chaque extrémité.

Le fromage se présente toujours en nombre impair et entamé, sauf pour les fromages à pâte cuite.

Comme vous l’avez constaté à la lumière de notre article, chaque détail compte. Vous voilà à présent à la pointe du raffinement à la française. Si vos convives sont sensibles au respect des convenances et de l’étiquette, ils ne pourront qu’être pleinement satisfaits si vous appliquez nos conseils.