Accueil / Vie quotidienne / Suspension de permis, que faire ?

Suspension de permis, que faire ?

Rédigé par  |  0 Commentaires

Que faire en cas de suspension de permis, fonctionnement permis à points, différence annulation et suspension permis

Bruler un feu rouge, griller une priorité, conduire en état d’ivresse ou au dessus de la limite de vitesse autorisée… sont autant d’infractions du code de la route considérées comme lourdes et qui peuvent donc entrainer une suspension de votre permis de conduire.

Face à une suspension de permis, que faire ?

avocat-permis-lyon-akrich-savary

Suspension, rétention et annulation : les différences

Tout d’abord, sachez qu’il existe plusieurs modes de retrait de permis, à ne pas confondre :

  • la rétention de permis, qui peut être faite par les agents de police qui soupçonnent un conducteur d’être en état d’ébriété. Sa durée n’excède pas 72 heures.
  • la suspension de permis administrative (si elle est décidée par le préfet) ou judiciaire (si prononcée par un juge) : sa durée est déterminée par les autorités compétentes en la matière et aller de quelques mois à 5 ans.
  • l’annulation, qui ne permet pas de récupérer son permis : pour récupérer son permis après une annulation, le conducteur est dans l’obligation de le repasser. Pour en savoir plus, prenez conseil auprès d’un avocat spécialisé dans les permis à Lyon ou dans votre ville.

Se débarrasser d’une idée reçue : le recommandé

Qu’on se le dise une bonne fois pour toute : le fait de ne pas aller chercher le courrier recommandé envoyé par les autorités ne bloque en aucun cas la sanction qui vous sera faite.

En revanche, il est recommandé de prendre contact avec un avocat avant de réceptionner le courrier, de manière à connaître la stratégie à adopter.

Faire appel à un cabinet d’avocats spécialisés

Pour y voir plus clair et vous aider à élaborer des stratégies en cas de retrait de permis, vous pouvez donc prendre conseil auprès d’un avocat spécialisé dans l’automobile : il maîtrise des rouages procéduriers (à la fois administratifs et pénaux) souvent obscurs.Vous pouvez aussi faire appel à un avocat en cas d’excès de vitesse ou de retrait de points.

Pour information, ces derniers peuvent également gérer les contentieux liés à l’acquisition ou encore à la réparation de votre auto. Une information essentielle avant d’entamer vos démarches!

Source informations :  magazine pratique.fr et site du cabinet d’avocats lyonnais Akrich & Savary

Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *