Atout femme

Les secrets de la saga Angélique, Marquise des Anges

La période des fêtes signe chaque année  le retour sensuel d’Angélique, Marquise des Anges. L’occasion pour nous de revenir sur les secrets de tournage de cette saga mythique qui a bercé notre enfance et traverse encore les générations.

Angélique Marquise des anges est l’adaptation d’un roman

Sorti en 1964, le film d’aventure écrit et réalisé par Bernard Borderie, est en fait tiré d’un roman d’amour historique éponyme, signé Anne et Serge Golon et édité en 1956.

Même si les faits sont relativement conformes à cette version papier, dès la sortie du film Anne Golon n’a pas apprécié la lecture que Bernard Borderie et ses scénaristes ont faite de son héroïne. Même si le personnage d’Angélique dans le film reste toujours maîtresse de ses désirs, Anne Golon a regretté une vision un peu trop sensuelle de son héroïne romanesque, qui n’est pourtant pas issu d’un roman érotique.

En revanche le film « Angélique » d’Ariel Zeitoun sorti en 2013, a su obtenir les faveurs de l’auteur, avec une vision plus conforme à son roman selon elle.

Catherine Deneuve pressentie pour jouer Angélique

Si Michèle Mercier est l’incarnation parfaite d’Angélique, Marquise des Anges, il s’en est fallu de peu pour que ce ne soit pas elle qui joue ce rôle. D’autres prestigieuses actrices étaient pressenties pour jouer ce rôle, dont Annette Stroyberg, Jane Fonda ou encore Catherine Deneuve.

Mais c’est finalement la fraicheur et la personnalité de Michèle Mercier qui ont su convaincre le producteur de cette saga devenue incontournable et qui ont fait de Michèle Mercier l’un des sex-symbols de l’époque.

Michèle Mercier et Robert Hossein ne s’apprécie pas

Si leur amour torride et complice à l’écran en a fait rêver plus d’un, Michèle Mercier et Robert Hossein ne s’apprécient en fait pas beaucoup dans la vie réelle. Depuis la fin du tournage, c’est la mésentente et les désillusions qui priment entre les deux.

Angélique : héroïne du cinéma érotique en France ?

Si désormais la saga diffusée en après-midi est considérée comme tout public, cela n’a pas été le cas à l’époque de sa sortie. Lors de sa première diffusion à la télévision française dans les années 70, le film était diffusé le soir et les images étaient accompagnées d’un carré blanc, avertissant du contenu adulte de certaines scènes.

Enregistrer