Accueil / Tourisme / Et pourquoi pas le tourisme responsable ?

Et pourquoi pas le tourisme responsable ?

Rédigé par  |  0 Commentaires

On oublie les hôtels 5 étoiles éloignés de la vie locale, et on plonge dans l’univers du tourisme responsable, dans une immersion solidaire avec les populations locales. Suivez le guide!

On commence par une petite définition…

Il n’y a pas un seul type de tourisme que l’on peut qualifier de durable. Selon l’ATES, l’association pour le tourisme équitable et solidaire, on peut le subdiviser en 6 types d’activités touristiques différenciées :

  • Le tourisme équitable : ensembles d’activités touristiques élaborées en collaboration avec les populations locales, qui en perçoivent les bénéfices locaux.
  • Le tourisme solidaire : regroupe les formes de tourisme dit alternatif, dans une logique de développement des territoires.
  • Le tourisme social : se réfère aux actions permettant de rendre accessible à tous des activités touristiques et des activités de plein-air, quelque soit l’âge ou les moyens financiers à disposition.
  • L’écotourisme : voyage responsable qui vise à protection environnementale.
  • Le tourisme durable : application des principes de durabilité au sujets des impacts environnementaux, économiques ou socio-culturels qu’induit une activité touristique.
  • Le tourisme responsable : tourisme où chaque acteur s’implique dans une démarche volontaire de responsabilité sociale et environnementale.

Pourquoi choisir le tourisme responsable ?

voyage-solidaire

Le tourisme tel qu’il a pu être imaginé ces dernières décennies n’a pas toujours eu pour but d’améliorer la vie des locaux ou de protéger un environnement souvent fragile : bien au contraire. C’est en ce sens que le tourisme responsable, qui permet non seulement de respecter les populations locales et la faune et la flore environnante, mais aussi de participer au développement de la communauté, s’avère aujourd’hui LE tourisme de demain.

Une véritable démarche éthique, qui s’inscrit aussi dans des voyages solidaires plus vrais, au coeur des populations et des usages, dans une immersion très enrichissante.

Zoom sur : les destinations pour un voyage solidaire et responsable

voyage-afrique

Le tourisme responsable peut se faire à 100 kilomètres de chez vous, comme à 5000 km ! En effet, vous pouvez par exemple décider de faire un vélotour dans votre région, pour avoir le moins d’impact CO² mais il peut s’agir aussi d’un séjour en Ouganda, en immersion totale dans le village de Mperre, où des fonds seront alloués à des microcrédit indispensables pour le développement de la population locale (ce voyage est proposé par le voyagiste Vision du Monde par exemple).

En clair : le monde entier s’ouvre aujourd’hui au tourisme responsable : il serait grand temps d’y penser non ?

 

Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *