Accueil / Sexo / Asexualité : le choix de l’abstinence

Asexualité : le choix de l’abstinence

Rédigé par  |  0 Commentaires

Contrairement aux idées reçues, l’abstinence ne concerne pas uniquement les célibataires ou les personnes qui, par conviction religieuse ou morale, souhaitent attendre le mariage avant d’avoir des relations sexuelles. Aujourd’hui de plus en plus de couples exposent ouvertement leur choix de ne pas avoir de rapports sexuels. Depuis peu, ceux qui se définissent comme « asexuels », osent enfin faire entendre leur voix : on vous en dit plus.

L’abstinence sexuelle : un sujet tabou ?

abstinence-asexualite-couple

Un asexuel est une personne qui fait le choix délibéré de ne pas avoir de rapport sexuel pour la simple et bonne raison qu’il n’en ressent ni l’envie ni le besoin. Bien qu’ayant toujours existé, l’asexualité reste encore un sujet tabou.

Dans une société où le sexe semble banalisé, il est difficile de faire accepter que des personnes puissent choisir de ne pas avoir de relations sexuelles avec leur partenaire. Il est également difficile à faire admettre que le sexe n’est pas une obligation dans un couple. Certains d’entre eux estiment que la sexualité ne leur apporte simplement rien de plus et décide de la bannir de leur vie de couple.

L’abstinence comme choix de vie

L’abstinence ne doit pas être imposée par l’un des deux partenaires. C’est, et doit rester, un choix fait par les deux membres d’un couple. Si l’un des deux souffre de cette situation, qu’il accepte toutefois pour faire plaisir à l’autre, le couple ne pourra s’épanouir convenablement. En revanche, si les deux sont asexuels, rien ne s’oppose à la réussite de leur histoire d’amour.

abstinence-asexualite

Néanmoins, il est important de ne pas confondre l’abstinence consentie avec ce que l’on pourrait appeler l’« abstinence subie ».

Certains couples, qui rencontrent des problèmes dans leur vie sexuelle, pratiquent l’abstinence non pas par choix mais par manque de solutions.
Souvent victimes de douleurs lors des rapports sexuels (dyspareunie, vaginisme, baisse de la libido etc.), ces couples n’arrivent pas, ou plus, à avoir une vie sexuelle qui leur convienne. Cette situation peut durer des semaines, des mois, voire des années. L’abstinence apparaît alors comme une solution temporaire permettant d’éviter une douleur ou une frustration.

Il est vivement recommandé aux femmes et aux hommes souffrant de tels maux de s’adresser à un spécialiste (médecin, gynécologue, sexologue, etc.). Seul un professionnel sera à même de les aider à trouver une véritable solution pour que leur vie de couple ne souffre pas plus longtemps de cette situation.

Pour qu’un couple se sente bien dans son abstinence et puisse continuer à évoluer, il est primordial que les deux partenaires soient en accord avec ce choix.

Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *