Accueil / santé / Médicaments / Obésité / A quel moment parle-t-on d’obésité ?

A quel moment parle-t-on d’obésité ?

Rédigé par  |  0 Commentaires

L’obésitétouche tous les pays aussi bien les pays développés que ceux en voie de développement. Le phénomène a connu une croissance mondiale et les autorités prennent le problème au sérieux tâchant de sensibiliser la population et de mettre en place des actions ciblées pour encourager la perte de poids.
Selon l’Organisation Mondial de la Santé, l’obésité se caractérise par « une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui représente un risque pour la santé ». On dénombre environ 1,5 milliard d’adultes de 20 ans et plus qui sont en surpoids et au moins 500 millions d’entre eux sont obèses.

obésité

Qu’est-ce que l’obésité ?

En France, on compte environ près de 15 % de personnes obèses parmi la population. On parle d’obésité lorsque l’apport de calories dans l’organisme est trop élevé par rapport à la dépense d’énergie, et ce sur plusieurs années.

L’obésité ne doit pas être confondue avec l’embonpoint, qui correspond aussi à une moindre surcharge pondérale. Il y l’obésité classique, mais l’on peut également rencontrer des cas d’obésités morbides dans ce cas la santé est fortement menacée et le capital vie serait entamé d’une dizaine d’années.

Deux outils sont utilisés pour effectuer le suivi du poids et surtout contrôler la prise de poids. Il s’agit de :

– L’indice de masse corporelle plus communément appelée l’IMC. C’est l’outil le plus répandu et le plus utile selon l’OMS. Le chiffre de l’IMC correspond à un calcul bien précis. Il faut en effet, diviser son poids (kg) par la taille au carré (m2). On obtient alors un résultat qui permet de se situer par rapport à une grille préétablie. Ainsi lorsqu’il se situe entre 25 et 29,9 la personne est considérée en surpoids. Si le résultat obtenu est de 30 ou supérieur on parle alors d’obésité et d’obésité morbide s’il égale ou dépasse 40. L’IMC idéal se situe entre 18,5 et 25. En-dessous de 18,5, on parle de maigreur et de dénutrition en dessous de 16,5.
– Le deuxième est le suivi du tour de taille qui permet de contrôler le niveau de graisse abdominale.

Les risques

L’obésité à un effet néfaste et catastrophique sur la santé. Il a une incidence négative sur les maladies chroniques. De par la présence excessive de graisse superflue, il y a de forts risques de maladies cardiovasculaires, de diabète et de cancer.

L’obésité n’est cependant pas une fatalité. Il est tout à fait possible à coup de volonté, d’une alimentation équilibrée (privilégier les fruits et légumes, les légumineuses, les céréales, les protéines, diminuer la consommation de graisses et de sucre) d’un exercice physique régulier (au moins 30 minutes d’activité par jour), de pouvoir remédier à cette situation. Comme l’on connaît l’origine de l’obésité il sera donc possible d’inverser la tendance avec l’atteinte d’un équilibre entre les calories consommées et les calories dépensées.

121 doc France, votre pharmacie en ligne a concentré ses efforts sur les problèmes d’obésité, n’hésitez pas à visiter le site Internet vous y trouverez des conseils et des traitements adaptés à vos besoins.

Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *