Atout femme

Fashion Week : quand Chanel organise le premier défilé manifestation

Karl Lagerfeld, le grand patron de Chanel, ne fait rien comme tout le monde. Après le défilé Supermarché, il lance, pour la Fashion Week Printemps/Eté 2015 de Paris, le défilé manifestation sous la verrière du Grand Palais!

Ses mannequins, dont les superstars Cara Delevingne et Gisele Bündchen, ont ainsi défilé sur le Boulevard Chanel, armées de pancartes et gramophones.  Les slogans se voulaient féministes et engagées. On pouvait en effet lire sur les pancartes « Libérez la liberté », « Sans femmes plus d’hommes » ou encore « Les dames d’abord » et « Divorce pour tous ».

Chanel a donc fait défiler des héroïnes modernes. Il est plutôt étonnant de constater qu’une maison de couture aussi prestigieuse que Chanel tente de distiller un supplément d’âme à sa collection, avec un message très politique. Mais ce n’est pas pour nous déplaire et cela colle parfaitement avec l’imaginaire bien français qu’est la grève et la manifestation.

Source AFP

Et côté collection ça donne quoi ? Pas de grande révolution en revanche. Le fameux tailleur en tweed est toujours au rendez-vous-même si cette fois-ci, il joue la carte du masculin-féminin avec des pantalons amples et des vestes esprit blazer, qui prennent de la longueur. La fameuse petite veste Chanel s’adapte à la tendance du crop-top.

Le défilé fut un succès, comme d’habitude, et de nombreuses stars (Anna Mougladis, Elisa Sednaoui, Ana Girardot et bien sûr Anna Wintour) ont fait le déplacement pour applaudir le pape de la mode.

Et si la mode devenait un moyen d’attirer l’attention sur les problèmes sociaux et publics de notre société ? Alors Karl le révolutionnaire, ça vous parle ?