Atout femme

Préparation à l’accouchement : le chant prénatal

Préparation à l’accouchement, toutes les méthodes pour rester zen ! Découvrez  une méthode hors du commun : le chant prénatal.

Le chant prénatal

Première chose, rassurez-vous il n’y a pas besoin d’être une pro de la chanson ou d’avoir un don particulier pour assister à ces cours qui sont ouverts à toutes les mamans et à tous les papas.

Comment chanter peut-il aider à préparer à l’accouchement ? C’est ce que nous allons vous expliquer ici.

Cette méthode existe depuis une vingtaine d’années et son premier bénéfice est de favoriser le lien entre bébé, maman et papa par le biais de la voix.

Le fœtus, très tôt sensible aux sons, possède également une mémoire auditive.

Bercé pendant 9 mois par des voix et des chansons familières, une fois né, le nourrisson se trouvera rassuré et apaisé quand il entendra ces sons connus.

Pendant la séance de chant, vous apprendrez grand nombre de comptines que votre bébé va petit à petit reconnaître et qui vont l’apaiser aussi bien in utero qu’après la naissance.

J’ai testé pour vous et c’est assez bluffant : lors de séances, des mamans venaient avec leur nouveau-né. Au moment où un bébé se mettait à pleurer, la maman entamait une comptine apprise pendant sa grossesse et comme par magie, il se trouvait immédiatement calmé.

En plus d’une communication que vous pourrez développer avec votre bébé, le chant va vous préparer à l’accouchement.

La sage-femme va vous apprendre pendant les séances toute une série de vocalises. Car les sons produits (graves ou aigus) agissent sur différentes parties du corps et vous aideront par exemple à libérer la tension et à vous relaxer.

De plus pendant l’accouchement, les sons provoquent des vibrations qui peuvent aider à calmer la douleur (sons graves) mais aussi favoriser la descente et l’expulsion du bébé.

De plus c’est une méthode extrêmement efficace pour apprendre à respirer et à souffler pendant le travail et vous aider à maîtriser les contractions, mais également à tonifier les muscles abdominaux.

Encore faut-il oser faire ses vocalises en pleine salle d’accouchement !

Enfin dernière vertu, le chant prénatal vous permet d’apprendre les bonnes postures à adopter et les vocalises à effectuer pour soigner les petits maux de la grossesse, comme le mal de dos par exemple.

La dernière partie de la séance consiste en une relaxation musicale.

Les séances durent environ de 1h à 1h30, se déroulent généralement en groupe et peuvent se pratiquer dès le 3ème mois de grossesse.

C’est un moment chaleureux entre futures mamans (les papas n’adhèrent pas souvent au chant !) et ludique qui vous permettra de communiquer avec votre bébé par le chant et vous préparer tout en douceur à sa venue.

Vous pouvez également poursuivre ces séances dans les premiers mois après l’accouchement, avec votre bébé bien sûr.

Attention, les animateurs de ces séances doivent avoir reçu une formation spécifique.