Atout femme

Quel développement pour le golf féminin en France et en 2012 ?

Golf féminin, golf femme, sport golf

Alors qu’un sport comme l’équitation séduit de plus en plus de jeunes filles au moment de choisir une activité pour le mercredi après-midi ou le week-end, qu’en est-il du golf féminin ?

Le golf est le 6ème sport le plus pratiqué en France, mais seulement à 25% par des femmes

Selon les chiffres de la fédération française de golf, on compte 118 000 pratiquantes en 2011, soit une augmentation de 1,7% par rapport à 2010.

Un chiffre en hausse qui laisserait penser que les filles jouent de plus en plus au golf.

A titre de comparaison, le nombre de licences souscrites par les hommes ont progressé de 3% sur la même période, soit une croissance deux fois plus rapide pour les garçons.

Le golf féminin, une opportunité de croissance pour ce sport. La femme est l’avenir de l’homme, une maxime que l’on peut souvent entendre avec un brin de malice mais terriblement vrai pour le golf.

A l’heure où la fédération française de golf met en place une nouvelle stratégie de développement nommée « cap 500 000 licenciés », la FFG vise en fait de recruter 25 000 joueuses supplémentaires pour atteindre cet ambitieux objectif dans la période actuelle de crise économique.

Pour parvenir à recruter de nouvelles golfeuses, la FFG compte sur ses accords avec le golf scolaire, et sur les journées découvertes qui attirent chaque année de nouvelles joueuses curieuses de découvrir ce sport.

Les motifs qui militent pour le golf féminin : se retrouver dans un cadre naturel, pratiquer un sport non violent, jouer avec ses amies, se retrouver dans l’ambiance cosy des clubs-houses, et de plus en plus ouvert aux femmes.

Dans la dernière étude Golf Vision 2020 publiée par HSBC, et traduite en français, sur le site jeudegolf.org, on découvre que pour attirer de plus en plus de familles, et y compris des femmes, les clubs de golf vont créer des espaces conviviaux et adaptés aux familles. C’est la fin du golf « men’s only ».

Le golf féminin ne séduit toujours pas les jeunes femmes de moins de 25 ans

Dans l’étude publiée par la FFG concernant les licenciés golf, on constate que 50% des golfeuses ont en fait plus de 55 ans, et à l’opposé, 10% ont moins de 18 ans.

Le plus petit contingent de golfeuses est représenté par les femmes ayant entre 19 et 25 ans, soit 2539 joueuses en 2011 (source FFG), et moins de 2% du champ de joueuses de golf !

Etudes, début dans la vie professionnelle, permis de conduire et acquisition d’un véhicule sont autant de freins très importants pour l’accès au golf pour les jeunes femmes. Ce sera sans doute un très important chantier pour la fédération française de golf et les clubs français comme le suggèrent le site jeudegolf.org dans ses publications régulières.