Atout femme

Métiers de la beauté : comment se former ?

Vous êtes passionnée par la cosmétique, l’esthétique ou la coiffure et souhaitez développer ce talent pour en faire votre métier ? Le secteur de la beauté est en bonne santé et les formations ne manquent pas. Formations, débouchés, opportunités… suivez le guide !

L’industrie cosmétique, un marché porteur

Avec de nombreux débouchés possibles, l’industrie cosmétique française est composée à 80% de PME. Les jeunes diplômés ont alors à leur portée des opportunités professionnelles très diversifiées.

Les profils les plus recherchés sont ceux touchant à la vente, au marketing et à la science (techniciens, ingénieurs par exemple). Quelle que soit la spécialité choisie, les formations sont nombreuses et vont de bac+2 à bac+6 pour les savoir-faire les plus pointus.

BTS bioanalyses, CAP industries chimiques, CAP employé technicien de laboratoire, DUT génie biologique ou chimique, licence pro en industries pharmaceutiques, diplôme d’ingénieur, master en matières premières naturelles… permettent de s’orienter vers des métiers d’expertise.

 

L’esthétique a le vent en poupe

La beauté et le bien-être connaissent une croissance constante. Des soins à la vente, c’est l’expertise qui fait la différence dans les professions de l’esthétique : esthéticienne cosméticienne, prothésiste ongulaire, styliste de cils, esthéticienne à domicile, maquilleuse, conseillère en image, conseillère de vente en beauté…

En institut de beauté, à domicile, en « bar esthétique », à l’hôpital, en centre de remise en forme… les professionnels de l’esthétique prennent soin de notre image mais assurent aussi notre bien-être. Techniciens de la peau, ils peuvent aussi soulager nos maux, gommer un défaut, sublimer une main ou un visage.

La formation de base pour ces métiers est le CAP esthétique (Certificat d’Aptitude Professionnelle). Il se prépare en 2 ans et permet aussi bien d’entrer sur le marché du travail que de poursuivre un cursus plus spécialisé par la suite.

 

La coiffure, un secteur d’opportunités

Coiffeur/-euse en salon de coiffure ou à domicile, coloriste, formateur/-trice, gérant(e) de salon : les métiers de la coiffure recrutent. Sans cesse, l’offre des professionnels s’accroit avec des compétences au service du bien-être : visagisme, soins, conseil en image, produits bio…

Métier de mode et d’art, il requiert un sens de l’esthétique pointu et un bon relationnel. Le marché est en excellente forme et les opportunités sont nombreuses : tant que pousseront nos cheveux, la coiffure aura de beaux jours devant elle. Il n’est pas rare que les étudiant(e)s en formation coiffure soient embauché(e)s avant la fin de leur cursus.

Parmi les formations permettant d’accéder au métier de la coiffure, on trouve :

Comme la cosmétique et l’esthétique, la coiffure revêt plusieurs visages. A la fois artistique et commerciale, elle nécessite de maîtriser ses techniques tout en répondant aux souhaits des client(e)s, le professionnel de la coiffure peut aussi être amené à vendre des produits, à former des apprentis ou à gérer sa propre affaire.

De l’écoute, une fibre commerciale affirmée et une bonne résistance physique sont une base solide pour se lancer dans la coiffure.

 

Et pourquoi pas la formation par correspondance ?

Les métiers de la beauté sont porteurs et, avec persévérance et motivation, vous pourrez faire reconnaître votre savoir-faire rapidement. Du CAP au bac +4, les formations à distance permettent de se former efficacement à ces métiers artistiques.

La formation par correspondance est accessible aussi bien aux jeunes étudiants qu’aux adultes en reconversion professionnelle et permet une grande flexibilité.

La recette d’une formation à distance réussie tient avant tout à l’investissement et la régularité que l’on y met. Esthéticien(ne), coiffeur/-se, prothésiste ongulaire, conseiller/-ère de vente beauté, coloriste, formateur/-trice… des dizaines de métiers sont accessibles à travers ce mode de formation en phase avec son temps :

En une ou plusieurs années, les élèves organisent leur temps et peuvent, s’ils le souhaitent, diversifier leurs compétences. Quel que soit votre âge, votre situation professionnelle ou personnelle, votre niveau d’études, le secteur de la beauté vous ouvre les bras ! Pour plus d’informations, rendez-vous sur https://www.espace-concours.fr/.