Atout femme

Chirurgie esthétique : 40 % des Français l’envisagent

Afin de changer les imperfections de leurs corps, la chirurgie esthétique est sérieusement envisagée par 40% des Français. Cela touche autant les Hommes que les Femmes. Plusieurs sondages ces dernières années (cf l’un des derniers sondages OpinionWay), ont même permis de mettre en avant, qu’en fonction du sexe les actions chirurgicales souhaitées ne sont pas les mêmes. Focus sur cette tendance.

40 % des Français pensent un jour faire appel à des actes de chirurgie esthétique.

Quels sont les actes de chirurgie esthétique les plus souvent envisagés ?

Commençons par une volonté commune. Hommes et Femmes se rejoignent sur un point : la guerre des poils. Mettre fin à la pilosité est l’une des premières raisons qui incitent les Français à faire appel à la chirurgie esthétique, quelle que soit la zone concernée.

Cela représente 36% des actes en médecine esthétique chez les femmes et 13% chez les hommes, loin devant la rhinoplastie à Lyon, à Paris ou ailleurs, qui représente seulement 5 % des interventions demandées.

La rhinoplastie concerne 5 % des interventions demandées en chirurgie esthétique, chez les femmes.

Les femmes entre 25 et 34 ans, font le plus souvent appel à des chirurgiens spécialisés en esthétique à Lyon ou ailleurs, pour des actes de liposuccion ou pour lutter contre la cellulite (19%), afin de retrouver un ventre plat.

La chirurgie mammaire en France (à Lyon, Valence, Marseille, etc.), que ce soit pour de la pose de prothèses mammaires ou pour une correction de la forme de la poitrine, représente 11 % des actes.

Les hommes eux, sollicitent volontiers les praticiens pour leurs cheveux (9%), leur ventre (9%), mais aussi pour un lifting de leurs rides (6%).

Pourquoi fait-on de plus en plus appel à la médecine esthétique ?

Il y a plusieurs raisons à cela :
– les actes de soins sont de moins couteux
– les médecins spécialisés sont de plus en plus accessibles à tous
– c’est une solution fréquemment envisagée pour mettre fin à un mal être, à des complexes, afin de reprendre confiance en soi plus rapidement.